Qui sommes-nous ?

Depuis novembre 2013, Ensemble ! 80 réunit des militant-e-s engagé-e-s dans différents champs de lutte : défense des conditions de travail et de vie des salarié-e-s comme des privés d’emplois, égalité entre hommes et femmes, lutte contre le racisme et l’islamophobie, droit aux services publics (logement, santé, éducation) pour tout-e-s, construction d’une démocratie réelle, éducation populaire, transition sociale et écologique, etc.

Comment fonctionnons-nous ?

Convaincus du nécessaire renouvellement des façons de faire de la politique, nous essayons de fonctionner de la manière la plus démocratique et la plus collective possible.

Localement

Le « collectif militant » débat et décide des prises de positions de l’organisation. C’est une assemblée mensuelle ouverte à tout-e-s ceux qui le souhaitent, adhérent-e-s et/ou sympathisant-e-s. Une à deux fois par an, une « assemblée générale » permet de discuter en profondeur des orientations générales de l’organisation avec l’ensemble des adhérent-e-s.
Des « commissions » (féminisme, luttes sociales, antiracisme, culture et éducation populaire, communication, etc.) rassemblent les militants par centre d’intérêt et sont chargées de proposer des initiatives puis de les mettre en œuvre.
L’ « équipe d’animation locale » (EAL) est chargée d’assurer la coordination logistique des activités, la transmission des informations à l’ensemble des adhérent-e-s et des militants, la gestion de l’infrastructure militante (gestion financière, réservation de salle, etc.).

Nationalement

Le collectif de la Somme est adhérent du mouvement Ensemble !, qui est une organisation fédérale. Les collectifs locaux du mouvement sont donc les noyaux de base du mouvement. Régulièrement, ces collectifs locaux mandatent des délégué-e-s pour participer au « collectif national » (CN) d’Ensemble ! afin de décider collectivement de l’orientation nationale de notre organisation.

À l’image de ce qui se fait localement, une « équipe d’animation nationale » (EAN) est chargée d’assurer le suivi des activités et la circulation numérique des informations. Enfin, Ensemble ! participe nationalement comme localement au Front de Gauche aux côtés du Parti Communiste Français (PCF) et du Parti de Gauche (PG).

Que voulons-nous ?

Nous voulons en finir avec l’injustice du système économique, social et politique actuel.

En finir avec le capitalisme, c’est à dire avec la dictature d’une minorité qui n’a construit sa richesse que sur l’appauvrissement du plus grand nombre et l’épuisement des ressources naturelles.

En finir aussi avec le racisme, c’est-à-dire avec la relégation sociale et spatiale dans les pays occidentaux de tous ceux qui ne sont pas « blancs », et avec l’exploitation impérialiste des pays du « sud» par les pays du « nord ».

En finir enfin avec le sexisme, c’est-à-dire avec la domination organisée d’une moitié de l’humanité sur une autre.

Nous voulons l’égalité et la démocratie, dans la vie politique comme dans l’entreprise. Nous voulons une 6ème République, démocratique, sociale et écologiste.

Nous pensons que les élections ne changent pas tout, que prendre des positions politiques dans les institutions actuelles est utile à condition de travailler avec les mouvements sociaux, en d’autres termes que le combat se mène « dans la rue et dans les urnes ». C’est au cœur des mouvements sociaux que s’invente en ce moment même l’alternative de demain. Au sein des syndicats et des coopératives, qui travaillent – dans leur lutte contre le patronat – à inventer des rapports de travail non capitalistes. Au sein des mouvements du « vivre et travailler autrement », qui expérimentent des alternatives concrètes (habitat groupé, système d’échange local, AMAP…) au sein même de la vie quotidienne. Dans les quartiers et les villages, par les luttes qui s’y mènent et les solidarités concrètes qui y existent. Au sein des grèves, des occupations de place, des assemblées populaires, et dans toutes les nouvelles formes de lutte pour se réapproprier notre citoyenneté. Pour nous, le travail politique doit être la traduction de ces luttes sociales dans le champ partisan et le débat politique.

Un autre monde est en germe, au sein de celui-ci, et nous ambitionnons de contribuer avec d’autres à le faire émerger. Pour nous, le rôle d’un parti est d’être un incubateur, de permettre la formulation d’un projet de société alternatif au capitalisme sur des bases « écosocialistes » ; projet dont les éléments sont pour l’heure dispersés dans différents secteurs de la société. Nous avons besoin d’un tel projet pour fédérer les luttes existantes – que celles-ci soient associatives, syndicales ou partisanes – et pour affronter la classe dirigeante et ses chiens de garde. Nous avons besoin d’un tel projet pour enfin proposer politiquement une alternative crédible au système actuel, sous une bannière commune. Nous avons déjà commencé à rassembler nos forces, dans le cadre du Front de Gauche auquel nous participons.

Il faut maintenant pour le Front de Gauche dépasser la forme du cartel politique, pour aller vers un front politique et social, un front aussi fidèle aux intérêts des travailleurs que la droite l’est aux intérêts du patronat. Un Front Populaire du XXIème siècle !

Consulter ici les textes fondateurs du mouvement Ensemble !

Les origines d’Ensemble !

Rejoignez-nous !