Pour des emplois pérennes, rassemblement mardi 14/11 à 17h30

Communiqué d’Ensemble 80

Pour des emplois pérennes

Rassemblement mardi 14 novembre 17h30 place Gambetta à Amiens

Les militantes et militants d’Ensemble !80 manifesteront avec l’intersyndicale pour transformer les contrats d’accès à l’emploi  en postes qualifiés dans l’enseignement, la santé, les communes et les associations. Or le gouvernement Philippe-Macron veut entraîner les villes, les associations et les conseils d’administration des lycées, des hôpitaux… à l’opposé de cette voie. C’est un choix avant tout dogmatique et politique.

Cette marche en arrière n’est pas inéluctable, ni dans les communes et associations, ni dans les autres fronts de régression sociale que poursuit l’Élysée. Toute action de salarié.e.s, de parent.e.s d’élèves… qui impose la transformation de CAE en emplois qualifiés pérennes améliore l’ immédiat dans l’établissement ou les quartiers concernés et va contre la fracturation de la société.

Car c’est bien de fracturation de la société qu’il est question quand Macron vient expliquer aux salarié.e.s de Whirlpool-Montières qu’attirer les « investisseurs » est ce qui compte, que garantir la maximisation des profits à Whirlpool, Goodyear, Continental, Orange, Amazon, Bouyghes… est la seule voie. Et Macron, de concert avec Bertrand, Gest et Fouré, appelle les salarié.e.s, les administrations et les tribunaux à la meilleure « collaboration ».

Chacune et chacun d’entre nous mesure combien cette logique est folle. Dans le choix de société et de rupture à l’œuvre, chaque mobilisation est importante, chacune de nos avancées compte pour que la balance penche de notre côté.

Les collectifs de travail, avec les parents d’élèves, les usagères et les usagers, mesurent bien les conséquences immédiates qu’auraient les licenciements des femmes et des hommes en contrats d’accès à l’emploi.  Mieux que n’importe quel administratif ou comptable, ils ont la capacité de se réunir pour arrêter les priorités de travail à développer et pour faire transformer les contrats actuels en postes qualifiés pérennes. Ainsi que nous y invite l’intersyndicale, l’initiative se trouve aussi dans chaque école, chaque établissement, service ou association.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.